«

»

Oct 04

Exemple

 

Sous le haut patronage de
Mme Valérie Pécresse,
Ministre du Budget, Porte-parole du gouvernement,
et sous le patronage de
M. Philippe Adnot,
Sénateur, président du Conseil général de l’Aube,
Secrétaire de la Commission des finances du Sénat,
de
M. Nicolas Forissier,
Député, maire de la Châtre,
Membre de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale,
et de
M. Jean-Hervé Lorenzi,
Economiste,
Président du Cercle des Economistes,
ses présidents d’honneur,

l’association PME Finance,
avec
le Groupe d’études sur les PME de l’Assemblée nationale,
et
l’Institut Pro-Actions,
l’Association Française de Gestion,
l’Association Française des Marchés Financiers

sont heureux de vous convier
à une matinée de travail et de réflexion
le 6 octobre 2011 à partir de 8h30 au Palais Bourbon

Les parlementaires invités débattront avec les entrepreneurs et investisseurs présents de:

  •  l’impact du projet de loi de finances 2012 sur les PME
  •  comment atténuer les conséquences de la crise boursière sur les PME.
Dominique Leblanc,
Co-président de l’Institut Pro-Actions

Jean Rognetta,
Président de PME Finance

Un bon exemple de la cécité de nos dirigeants : Comment atténuer les conséquences de la crise boursière sur les PME alors que la bourse n’a jamais financé une PME sauf pour les quelques rares qui ont été introduites et encore uniquement par augmentation de capital !


Alors que le problème majeur qui arrive c’est le « crédit crunch », à savoir que les banques commerciales, en grandes difficultés et à court de liquidités, vont tout faire pour ne pas prendre de risques et une PME aujourd’hui, devant une récession inévitable, ce n’est que du risque !


Pas difficile d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.