Ouvrages et références

Les prémisses de « La Fracture »

On a parlé, à propos de l’Irak, d’armes de destruction massives et c’était faux. Les instruments financiers développés ces dernières décennies en sont une variété mais là, c’est vrai. C’est vrai et cela nous coûte (à nous contribuables de tous les pays) une fortune. Les financiers gagnent sur tous les tableaux : socialisation des pertes, privatisation des profits, jusqu’à l’écroulement final du système, inévitable.

De l’autre coté, les grandes entreprises apatrides, délocalisent au nom d’une rentabilité à court terme : quid de leurs acheteurs potentiels dans les pays avancés, car sans salaire pas de consommation possible et les employés « délocalisés » ont à peine de quoi vivre ?

Les Etats n’en peuvent plus, la situation est intenable et il faut que quelque chose se passe, car les expédients auront une fin et peut être bien plus tôt que prévu car plus personne ne maîtrise quoi que ce soit.

 

La Fracture

« La  Fracture » est le fruit de beaucoup d’expériences et d’un important travail de recherche tant dans la littérature que sur la toile à travers de nombreux blogs traitant des différents sujets abordés.

Son objectif premier est de tenter de faire comprendre à un large public, non averti, ce qui s’est réellement passé, et ce de façon la plus simple possible, pour lui permettre d’en tirer des conclusions qui deviennent dès lors évidentes.

Le parti pris a été de ne pas le truffer de courbes, chiffres et références pour étayer les dires. Seule une large synthèse est présentée qui peut aujourd’hui être largement éclairée par nombre de livres de qualité sortis depuis, de sites qui foisonnent sur la toile et (malheureusement) encore mieux par des évènements qui tendent à devenir journaliers.

Ce livre présente aussi quelques pistes de solution qui ont servi de base de travail pour préparer le monde d’après.

De cette réflexion commune est sortie une proposition : la création de PATRIUM.

 

Bibliographie

De nombreux ouvrages ont été édités depuis 2008, qui ont tenté d’analyser les causes et les conséquences de la crise.

Les plus marquants, ceux qui aident bien à étayer certains des points développés dans « La Fracture », l’ont été par des non (ou pas seulement) économistes qui n’avaient dès lors aucun besoin de se justifier d’une quelconque théorie mise à mal.

Les principaux titres à lire si l’on a besoin de preuves factuelles et argumentées :

Les clés du futur
Jean STAUNE
PLON 2015
Antifragile
Nassim TALEB
LES BELLES LETTRES 2012
De la horde à l’état
Eugène ENRIQUEZ
GALLIMARD 1983
Le matin des magiciens
J. BERGIER & L. PAUWELS
LIVRE DE POCHE 1960
Le capitalisme à l’agonie
Paul JORION
FAYARD 2011
L’homme dévasté
Jean-François MATTEI
GRASSET 2015
Lettres à Lucilius
SENEQUE
LAFFONT 65 ap. J.-C.
Pensées pour moi-même
MARC AURELE
FLAMMARION 170 ap. J.-C.
Triangulation
Michel DRAC
RETOUR AUX SOURCES 2015
Du temps acheté
Wolfgang STREECK
GALLIMARD 2014
Apprendre est l’essence de la vie
Jiddu KRISHNAMURTI
LIVRE DE POCHE 2010
Le monde comme il me parle
Olivier de KERSAUSON
CHERCHE-MIDI 2013
Le théorème du lampadaire
Jean-Paul FITOUSSI
LES LIENS QUI LIBERENT 2013
Tao tö king
LAO TSEU
FOLIO 600 av. J.-C.
Une nouvelle conscience pour le monde en crise
Jeremy RIFKIN
LES LIENS QUI LIBERENT 2011
La guérison du monde
Frédéric LENOIR
FAYARD 2012
Le minotaure planétaire
Yanis VAROUFAKIS
ENQUETES & PERSPECTIVES 2011
L’imposture économique
Steve KEEN
EDITIONS DE L’ATELIER 2014
Extreme money
Satyajit DAS
LE JARDIN DES LIVRES 2013
L’économie du bien et du mal
Tomas SEDLACEK
EYROLLES 2013
La gouvernance par les nombres
Alain SUPIOT
FAYARD 2015
Le règne de l’homme
Rémi BRAGUE
GALLIMARD 20xx
La grande aventure de l’humanité
Arnold J. TOYNBEE
PAYOT 1994
La démondialisation
Jacques SAPIR
SEUIL 2011
La crise de trop
Frédéric LORDON
FAYARD 2009
Le prophète
Khalil GIBRAN
FAYARD 2011
Chemins de traverse
Emmanuel FABER
ALBIN MICHEL 2011
Une vie bouleversée
Etty HILLESUM
SEUIL 1995
Servir, paroles de vie
L’abbé Pierre
PRESSES DU CHATELET 2006
La voie
Edgar MORIN
FAYARD 2011
Le dernier qui s’en va éteint la lumière
Paul JORION
FAYARD 2016
La révolution transhumaniste
Luc FERRY
PLON 2016
La mondialisation malheureuse
Thomas GUENOLE
FIRST DOCUMENT 2016
La déconnomie
Jacques GENEREUX
SEUIL 2016
L’erreur de Descartes
Antonio DAMASIO
ODILE JACOB 1995
Spinoza avait raison
Antonio DAMASIO
ODILE JACOB 2003
Décadence
Michel ONFRAY
FLAMMARION 2017
Sapiens
Yuval Noah HARARI
ALBIN MICHEL 2015

 

Ceux qui auront du courage et qui savent chercher, trouveront leur bonheur avec les graphiques et les propositions de :

 

Stop ! Tirons les leçons de la crise
Olivier BERRUYER
YVES MICHEL 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *