«

»

Sep 30

Déni

 

Déni.

 

 Le déni est sûr.  Religieusement et implacablement pratiqué par des politiciens qui ne veulent pas, ni ne peuvent affronter la réalité. » Un mot synonyme de «se démerder». «  Ah oui, c’est «se démerder» pour dire quelque chose pour tant d’éminents économistes et experts qui estiment que le statu quo à long terme pour les Etats-Unis et le monde est bon, juste parce qu’il ait été possible pour le Japon pour ces trois dernières décennies, ou, dit autrement, «juste parce que. « .

 

 Eh bien, tant pis. Comme les éléments d’un rapport du BCG, qui ne vient pas de certains trader d’une crédibilité douteuse interviewé par la BBC, ni même d’un dirigeant passionné d’une quelconque banque, le montrent à partir d‘un analyse puissance  que le « démerder » est mort.

 

Et maintenant il est temps de faire face aux faits. Quels sont ils ?

 

Les faits qui indiquent que, entre l’endettement des ménages, des entreprises et du gouvernement, le monde développé a 20 billions USD de dettes au-delà du seuil de l’acceptable ( ?) par la définition de «stable» de la dette au PIB de 180%.

 

Les faits selon lesquels toutes les tentatives pour éliminer l’excès de dette ont échoué, et pour l’instant, même la quête incessante de la Fed pour sortir de cette dette insurmontable n’a mené à rien.

 

 Les faits qui indiquent que la seule façon de régler le niveau d’endettement massif est à travers une restructuration de la dette globale et coordonnée (qui devrait, entre autres choses, pousser l’ensemble des banques mondiales en faillite) ce qui, quand tout sera dit et fait, devra être financé par les détenteurs d’actifs: le milieu et la classe supérieure,

 

Mais pas avant que le plus grand épisode de «transitoire» la douleur, la misère et la souffrance dans l’histoire de l’humanité.

 

Bonne chance, les politiciens et les détenteurs d’actifs financiers, vous en aurez besoin car après déni vient la colère, et que longtemps après l’acceptation peut enfin arriver.

 

http://embed.docstoc.com/docs/document-preview.aspx?doc_id=97122913

 

J’ai personnellement beaucoup travaillé avec le BCG (Boston Consulting Group), qui ont des outils de prospectives remarquables dès lors qu’on ne les paye pas pour trouver …….ce que l’on veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.