«

»

Juin 28

Zombie

[On avance, on avance, c’est une évidence. Par contre ce n’est pas une loi de l’économie mais une loi de la nature, les seules qui comptent car elles étaient là avant nous, et seront là ……… après.]-alpha.b

 

 

 

Les mensonges ne servent a rien par ce que l’information est dissymétrique: certains connaissent la vérité, ils connaissent leur situation, ils participent aux travaux de sauvetage des Souverains, donc ils ont toutes les infos et les cartes en mains. 

C’est l’un des plus grands scandales de l’histoire financière, le système bancaire , lequel joue en bourse, est structurellement initié: Il peut tondre l’épargne, les institutions de prévoyance, on sait que plus de 92% des opérations de marché de JPM ont été bénéficiaires en 2011: Ce n’est pas du génie, c’est de l’initiation, du front running couplé avec l’accès à des fonds illimités. 

Gageons que quand le grand virage se produira, le système bancaire sera averti, au courant par les préparatifs et qu’il tondra une fois de plus l’épargne: Il est conseil, des gouvernements, des banques centrales: Il est transmetteur de leur politiques et impulsions; C’est plus que le bien commun , la monnaie ,qui est détourné , c’est toute l’action publique qui est en quelque sorte sous traitée; En Grèce on ne met même plus de cache sexe, ce sont directement les banquiers qui sont nommés ministre des finances.

Tout le système de la zombification repose sur une croyance, elle même fondée sur un choix : les banques centrales et les govies viendront toujours au secours du système bancaire. 

Et le jour ou cette certitude disparaitra, c’est ce que nous appelons le jour du grand virage, la valeur de tous les assets, les actifs, va se réaménager. Le jour du grand virage, on remettra les compteurs, les vrais compteurs, ceux que l’on fausse depuis 4 ans , en marche. Le grand reset. 

Toutes les corrélations se briseront , celles qui unissent les papiers entre eux à la faveur de la croyance aux bails out illimités , les risques exploseront et se mettront à traduire non plus l’intervention des ex- autorités, mais les risques réels. Et ce sera , au sens figuré, boursier, le bain de sang. 

La zombification du système est une réalité , une réalité qui gagne , de proche en proche et pas seulement la finance. Ainsi le secteur automobile est en cours de zombification , les ventes s’effondrent dès que les stimuli cessent. Plus de 30% des capacités de production sont excédentaires et on parle bien sur de nouveaux soutiens. Il faut voir le lien entre le secteur auto et le crédit, ils sont devenus organiques, la banque est zombifiée, le secteur auto est en cours de zombification.

Et il y en d’autres, beaucoup d’autres. Tout ce qui est mal ajusté dépend de la possibilité de poursuivre la politique actuelle du chien crevé au fil de l’eau.

 Or , c’est une évidence de l’histoire, de la simple logique.

la zombification ne régénère pas, elle pourrit, elle tue. La loi de la gravitation en matière économique, cela existe, on ne peut échapper aux lois de l’économie lesquelles ne sont que des lois du comportement humain face à la rareté. Malgré les balivernes sur le progrès, l’homme ne change pas:  un plus un ne font jamais que deux.

 C’est dans cette esprit que nous défendons , semaine après semaine la nécessité de procéder a des opérations vérité. Cela part d’un présupposé idéologique. seule la vérité est efficace, curative.

La vérité, c’est que le système bancaire est insolvable, sa zombification est contagieuse , le public est déjà responsable, exploité pour soutenir le système bancaire, il faut ratifier, en tirer les conclusions.

Le système bancaire doit, dans la transparence et l’équité  être  adossé au Souverain, il doit être adossé au public.

http://leblogalupus.com/2012/06/27/les-clefs-pour-comprendre-du-mercredi-27-juin-2012-banques-europeennes-lutter-contre-la-zombification/#more-41497

Bruno Bertez  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.