«

»

Fév 28

Made in China

[Espérons au moins que l’auteur de ce commentaire se trompe sur certains points, car sinon cela fait froid dans le dos]- alpha.b

 

 

Concernant la Chine, nous sommes tous d’accord que les espoirs que les occidentaux et notamment l’oligarchie financière / économique place en ce pays est disproportionnée et illusoire.

Si l’Europe et les US s’enfoncent encore un peu, cela impactera la Chine à tel point que cela fera vraisemblablement tomber le PCC (ce qui serait la seule bonne nouvelle qui pourrait sortir de toute cette déconfiture mondiale à mon sens).

Juste 2, 3 points :

le PCC s’accroche à sa target de 8 à 9% de croissance car ils ont eux même théorisé qu’en dessous de cette cible, les revendications pour « autre chose que juste de la croissance et du matérialisme » (le matérialisme marxiste rejoint totalement et parfaitement le matérialisme occidental capitaliste) deviendraient trop importantes et feraient imploser le parti.

 Cela explique pourquoi l’oligarchie du PCC est prête à tout pour maintenir cette cadence, quitte à détruire dans des proportions effarante l’environnement, à faire perdurer un système sans droit pour les travailleurs, en allant notamment jusqu’à utiliser à plein le Lao Gaï (le système carcéral) pour produire des biens (qu’ils nous vendent ensuite) avec une main d’oeuvre littéralement « esclavagisée » (les prisonniers, notamment de conscience, comme les Tibétains, Ouighours, Bouddhistes, Chrétiens des « house church », c’est à dire hors de la soit disant « église patriotique » sous contrôle du PCC, ainsi que les pratiquants de Falun Gong). Impossible de concurrencer un système pareil.

 Même les maquilladoras mexicaines commencent à souffrir de cette concurrence inique, sans parler de l’industrie brésilienne. On n’est donc plus dans ce qu’on a essayé de nous vendre, c’est à dire une soit disant phase d’ajustement entre zone à haut salaire et zone à bas salaire, mais dans une course vers le fond qui détruit depuis un bout de temps toute l’industrie mondiale (et à l’heure actuelle celle des pays émergents inclus).

=> La survie du PCC dépend de cette course à la croissance, voilà la raison pour laquelle « ils courent ». Si leur survie pouvait être assurée autrement, ils se ficheraient d’atteindre de tels niveaux de croissance. Dans une démocratie, l’homme politique vise la réélection et a donc certes besoin de croissance, mais il a aussi d’autres contraintes telles que le bien-être de ses concitoyens etc etc. En Chine, le PCC n’a pas ce souci. Si l’appareil répressif est au garde à vous et que les masses s’abrutissent de consommation tout va bien (ça vous rappelle un peu l’occident non? J’y reviendrai après).

Il y a 10 ans la Chine a intégré l’OMC. Il serait intéressant que nos « élites éclairées » aient le courage de faire un bilan détaillé de cette décennie!!! Le but, du point de vue de occidentaux, était de leur donner le « death kiss ». En gros l’idée était que si la China intégrait l’OMC, ils seraient forcés de libéraliser leur marché, cela induirait une ouverture démocratique et nous donnerait en outre accès à leur marché de 1,3 milliards de consommateurs potentiels.

Tout comme ceux qui nous promettaient une ouverture démocratique grâce aux JO, les occidentaux se sont fourrés le doigt dans l’oeil en se berçant de douces illusions (à moins que ça ne soit du cynisme, au choix) sur ce qu’est le PCC. Que s’est-il passé? Exactement l’inverse. C’est le PCC qui nous a donné le « death kiss ». Ils ont accueillis nos entreprises, tout en les forçant à créer des joint ventures contrôlées par le parti (quasi toutes les entreprises y sont passées à quelques exceptions près comme Apple de ce que je sais, Steve Jobs étant plus intelligent / malin que la moyenne des PDG).

Ils ont exigé et obtenu que ces entreprises partagent leur savoir faire et leur propriété intellectuelle. Ils ont crée des copies des géants occidentaux pour empêcher l’entrée de ces entreprises sur leur marché, voir par exemple comment ils ont éjecté Google, Facebook et Twitter et crée des clones sous contrôle (Weibo and co).
Bref, nous nous sommes fait rouler dans la farine avec une naïveté et un empressement (vite vite allons signer des gros contrats) assez fascinant et pitoyable. On est dans tout sauf une économie de marché et de libre échange, c’est l’oligarchie économique parfaite. Et le plus pathétique est qu’avec la crise actuelle et en échange de soutien financier, la Chine risque bien d’obtenir le statut de free trade economy… Une vraie farce qui aura des conséquences dramatiques.

Il ne faut pas se tromper sur la nature du régime chinois. Après la libéralisation de l’économie par Deng Xiaoping, la Chine est devenu une économie dirigiste de marché. En gros ils ont gardé le pire du communisme et pris le pire du capitalisme le plus extrême (pas de régulation, loi du plus fort qui abouti à nier la concurrence etc). Bref, le pire des 2 mondes. Ce qu’il reste aujourd’hui n’est plus du communisme stricto sensu, mais un squelette / système politique oligarchique, hérité du communisme. Et c’est le point que je voudrais souligner : il y a une convergence extrêmement grave et inquiétante entre le système oligarchique occidental soit disant capitaliste et le système oligarchique du PCC.

Pour moi le système actuel en occident n’est plus réellement capitaliste depuis un moment. Le capitalisme repose en effet sur la concurrence et donc la régulation. Sans régulation pas de concurrence, sans concurrence pas de capitalisme, ou alors un ersatz de capitalisme oligarchique malsain (exactement comme dans les années 20-30 aux US avec les empires de Rockefeller et Carnegie qui étouffaient l’économie US). Ce système est une perversion du capitalisme qui conduit à une déviation démocratique (contrôle politique par les lobbies qui financent les campagnes électorales et détiennent les médias etc etc).

Vu sous cet angle on comprend pourquoi le PCC se sent si à l’aise dans ce système = Ils ont étatisé une bonne partie de l’économie à coup de State Owned Enterprises (SOE) et contrôlent le reste de l’économie soit disant privée de manière plus ou moins caché => Par ex Weibo est privé mais dépend du PCC pour survivre, car c’est le PCC qui contrôle l’internet chinois. Weibo applique donc consciencieusement la directives de censure qu’ils reçoivent plusieurs fois par jour.

En résumé le système occidental actuel, soit disant capitaliste, est un système fait sur mesure pour une oligarchie, le PCC y est donc comme un poisson dans l’eau.

Rappelons-nous que les oligarchies économiques ont toujours vu d’un très bon oeil les régimes fascistes / dictatoriaux, car ils permettent à une oligarchie économique de prospérer (via des réseaux d’influence, pas via la concurrence) à l’ombre d’une oligarchie politique (les 2 finissant évidemment par fusionner). Il faut se rappeler des soutiens qu’ont eu les nazis dans les cercles économiques en Allemagne mais aussi en GB et aux US… Et bien en occident, de nos jours, on assiste à la même chose, une convergence, une volonté de mettre à mal le système démocratique au nom des intérêts de l’oligarchie économique. Voir comment ils ne se cachent même plus pour dire leur admiration et fascination pour l’Internet censuré chinois!!

 
 Commentaire sur le blog de Paul Jorion  www.pauljorion.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *