«

»

Mar 26

Le temps

Tout se trouve, Lucilius, hors de notre portée.

Seul le temps est à nous.

Ce bien fuyant, glissant, c’est la seule chose dont la nature nous ait rendus possesseurs:

le premier venu nous l’enlève.

Et la folie des mortels est sans limite: les plus petits cadeaux, qui ne valent presque rien et qu’on peut facilement remplacer, chacun en reconnaît la dette,

alors que personne ne s’estime en rien redevable du temps qu’on lui accorde, la seule chose qu’il ne peut pas nous rendre, fût-il le plus reconnaissant des hommes.

Sénèque,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *