«

»

Avr 09

La route

 

Énormément d’épreuves nous attendent.

Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent…

Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%…

Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins.

Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?…

Nous avons tous été portés durant neuf mois, nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes.

Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ?

La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Zénon l’ailée  : Les chroniques de zénon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *