«

»

Déc 08

La mouise

Superbe et tellement vrai.

Ce texte est un « article presslib’ » (*)

Si vous avez jamais eu la malchance de vivre dans une famille fauchée, les discussions à l’infini vous sont familières sur « qu’est-ce qu’on pourrait bien faire pour arranger un peu nos affaires ? ».

Ça n’avance pas, ça tourne en rond, puisque le plus souvent, la solution n’est même pas du ressort de ceux qui la recherchent désespérément, mais dans un monde extérieur qui devrait retrouver sa santé pour que les choses puissent enfin un peu s’arranger.

La seule chose qu’on parvienne à faire dans ces ruminations vaines de la raison, c’est tuer le couple, puis la famille toute entière.

Léo Ferré (*), qui trouvait toujours des mots simples pour tout, nous parlait de

Cette fameuse fin du mois
Qui depuis qu’on est toi et moi,
Nous revient sept fois par semaine
Et nos soirées sans cinéma,
Et mon succès qui ne vient pas,
Et notre pitance incertaine.
Tu vois je n’ai rien oublié
Dans ce bilan triste à pleurer
Qui constate notre faillite.

L’Europe en est là : on tourne en rond, on s’engueule comme entre Allemands et Grecs : « Feignasse ! » – « Tu t’es déjà regardé ? Grippe-sous ! » et on ne parle que d’une seule chose en réalité : on ne parle que du fait d’être fauché.

Comme dans les familles, on se blâme l’un l’autre, plutôt que de se rebeller contre un système injuste qui nous tient prisonnier, contre ce cadre global qui, avec la régularité du pendule, concentre la richesse – jusqu’à ce que la machine économique soit complètement grippée, et laisse aux 99% perdants, le soin de se débattre avec le trou de l’argent qui manque à sa place.

==============================
(*) Léo Ferré et Francis Claude.

(*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction numérique en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

Blog www.pauljorion.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.