«

»

Avr 23

Foutriquet !

Je vais vous dire ce qui se passe vraiment.

Il y a l’épargne des honnêtes gens qui ont travaillé, qui ont pris des risques, qui ont économisé, qui ont choisi de ne pas consommer tout de suite.

Et il y a dans le monde 200 000 milliards de dollars de dettes, en réalité beaucoup plus de dettes que d’épargne et non l’inverse comme vous le prétendez.

Une partie de cette dette est garantie par l’argent déjà gagné par des gens honnêtes, l’épargne. L’autre partie de cette dette est garantie par des contribuables, par l’argent qu’ils n’ont pas encore gagné, par les impôts qu’ils n’ont pas encore versés.

 Car, Monsieur, sachez que derrière toute collectivité il y a des gens, des vraies personnes. Cette dette est garantie par les contribuables, c’est ce que signifie l’expression ‘figurer au bilan des Banques centrales’, comme vous dites. Mais ce n’est pas de l’épargne, comme je vais vous l’expliquer.

Des gens malhonnêtes, mais plus subtils que vous, savent très bien que ce tas de dettes ne pourra pas être honoré car les gens honnêtes n’arriveront jamais à gagner suffisamment d’argent.

Mais il faut faire semblant, sinon ce serait la panique. Donc ces manipulateurs créent de la monnaie, rachètent des dettes (qui apparaissent au bilan des banques centrales) pour faire croire qu’il y a beaucoup d’argent et faire en sorte que les taux d’intérêt baissent.

De cette façon, ils ne rémunèrent pas l’épargne comme elle devrait l’être. Ils fabriquent des lois pour empêcher les gens de se ruer vers le cash ou vers l’or qui était la monnaie capable d’abriter les honnêtes gens des malversations.

Ils payent des petits foutriquets de votre espèce pour dire que les taux négatifs sont tout à fait explicables, qu’il y a un excédent d’épargne et d’autres inepties dont votre descendance aura honte que vous les ayez un jour proférées.

D’après simone Wapler  La Chronique Agora

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.