«

»

Fév 22

Alice

La course à la productivité est totalement absurde sauf si on se place du point de vue du seul capital

C’est lui qui oblige à courir de plus en plus vite pour rester sur place/pour maintenir sa valeur.

La concurrence, pour moi réalise l’hypothèse de la Reine Rouge en économie.

On court, on court, mais on reste toujours, globalement sur place car notre environnement fait la même chose.

L’adaptation à la guerre économique est un tonneau des Danaïdes.

Il faut courir de plus en plus vite pour rester à la même place, pour se maintenir et ce faisant on épuise les ressources et on détruit la qualité de la vie.

Est-ce que cela a vraiment un sens ?

 

« Ce qu’il y avait de plus curieux, c’est que les arbres et tous les objets qui les entouraient ne changeaient jamais de place : elles avaient beau aller vite, jamais elles ne passaient devant rien.

« Je me demande si les choses se déplacent en même temps que nous ? » pensait la pauvre Alice, tout intriguée.

Et la Reine semblait deviner ses pensées, car elle criait : « Plus vite ! Ne parle pas ! »

– Mais voyons, s’exclama-t-elle, je crois vraiment que nous n’avons pas bougé de sous cet arbre ! Tout est exactement comme c’était !

– Bien sûr, répliqua la Reine ; comment voudrais-tu que ce fût ?

– Ma foi, dans mon pays à moi, répondit Alice, encore un peu essoufflée, on arriverait généralement à un autre endroit si on courait très vite pendant longtemps, comme nous venons de le faire.

– On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu’on peut pour rester au même endroit. »

Tiré d’un article de Bruno Bertez brunobertez.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *