«

»

Mai 30

Systéme complexes

-exemple vous avez trop de dettes, vous cherchez à économiser sur les services publics vous réduisez les budgets santés et hôpitaux et bien vous préparez la crise sanitaire.

-autre exemple, vous paupérisez le peuple, vous le poussez vers le populisme et les manifestations de rue, vous devez réprimer, maintenir l’ordre et militariser la police, vous devez prendre sur d’autres budgets pour financer ces dépenses et cela fait un trou ailleurs.

-autre exemple pour rendre le crédit plus facile et plus attrayant vous mettez les taux à zéro mais ce faisant vous détruisez les banques et les systèmes de retraites et d’assurances ce qui prépare une crise future de plus grande ampleur.

-autre exemple, vous voulez stimuler la prise de risque, l’esprit de jeu donc vous donnez des assurances, vous faites des promesses, vous faites bail-out sur bail-out, vous faites remonter tous les risques au niveau du couple Banque Centrale/Trésor Public, ce qui les mettra en première ligne lors de la grande crise de confiance.

-autre exemple, vous masquez les tendances déflationnistes par la production de crédits de plus en plus pourris mais comme votre monnaie est une monnaie de crédit vous la tuez en profondeur et vous semez les graines de la prochaine crise monétaire.

-autre exemple, pour dissimuler vos erreurs de gestion vous mentez au peuple, vous vous vous enfoncez dans les mensonges et au lieu de baliser l’avenir et de l’éclairer vous l’opacifiez, ce faisant vous détruisez la visibilité, augmentez l’incertitude et vous incitez à la frilosité qui conduit à la baisse des investissements.

Les crises à répétition sont des crises du Tout, il n’y a qu’une crise mais elle a une infinité de modes d’apparaitre.

Extraits d’un article de Bruno Bertez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *