«

»

Oct 15

Re naissance

Pourquoi sommes-nous tant émus par ces morts prévisibles de comédiens parvenus à un âge raisonnable pour cela et qui, contrairement à bien d’autres moins chanceux, ont eu des vies exaltantes et bien remplies…?

Il me semble que c’est une page de l’histoire de notre pays, de notre système de représentations collectives, le deuil chaque jour avéré dans lequel nous sommes entrés, d’une époque définitivement révolue.

Celle d’un sens commun à peu près partagé, de références communes qui faisaient sens pour tous sans trop de dissensus et d’hystéries…

Une époque, aussi, puisque c’est lié, d’avant la crise.

Et chaque jour, avec chaque mort emblématique de ces années, c’est un clou de plus planté dans le cercueil d’une certaine France et c’est à ces funérailles là que nous assistons, tristes et globalement impuissants…

Vivement la saison des naissances.

Le blog a lupus

(2 commentaires)

  1. BROSSAT agnès

    Bonjour Alain

    j’aime beaucoup la phrase lapidaire de Patrium :
    ce qui fera les entreprises de demain c’est leur utilité sociale.

    Agnès

    1. alpha.b

      Nous avons maintenant un Président qui « semble » avoir compris au moins une partie
      Il lui reste encore beaucoup de chemin à faire
      On peut toujours espérer mais les courants contraires sont forts, j’en sais quelque chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *