«

»

Déc 04

Message aux commentateurs (et trices bien sur)

Depuis peu, ce blog reçoit quelques encouragements et il se doit d’en remercier tous les auteurs présents et à venir.

Il est tenu par un « baby boomer » Français et des partenaires du même age, qui, ayant une expérience particulière dans l’économie solidaire voire le « social business », mais à l’époque cela n’avait pas de nom, sont conscients (et peu fiers) du monde qu’ils vont laisser aux générations futures.

Alors, persuadés qu’ils sont que la « crise » marque la fin d’un monde, ils ont décidé d’agir (à leur modeste échelle) pour aider à construire celui d’après pour pouvoir partir la tête haute et regarder en face leurs enfants et petits enfants.

Ce monde nouveau il faut le construire pour les générations futures avec des outils nouveaux, des modèles nouveaux, des idées nouvelles : l’une d’entre elles touche l’emploi donc l’entreprise, et c’est OSEZ.

Le site www.osez.eu , même s’il est en encore à ses balbutiements, est donc l’élément moteur de nôtre action parce que c’est lui qui va nous aider à nous faire connaître, trouver des partenaires et développer notre action qui ne veut être qu’un exemple de ce que l’on peut faire si on a de la volonté et du courage.

Mais aussi de la Passion et de la Compassion.

Le blog n’est la que pour montrer que nous ne sommes pas seuls, que nôtre vision est malheureusement la bonne, et qu’il ne faut rien attendre de ceux qui nous gouvernent…….. Mais tout de nous.

Faites le connaître et s’il vous parle, Jeunes, il vous donnera peut être un peu de courage, plus âgés il vous montrera que, malgré ce que l’on entend le plus souvent, bien sur que si, il est possible de faire quelque chose,

Rejoignez nous.

Il appartient aux prophètes de venir avant le temps, ils ne sont reconnus que par ceux qui voient le temps à venir, les autres n’y voient que du feu. Les prophètes ont la faculté de pouvoir découvrir dans les semailles d’aujourd’hui, les récoltes de demain, les autres n’y voient que du labeur insensé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.