«

»

Nov 22

Le Systéme

Fraudes électorales USA2020, dictature techno-sanitaire, Agenda 2030 : le Système assume ouvertement sa nature totalitaire.

En niant ou en falsifiant, à la vue de tous, les faits les plus avérés, il proclame à la face d’un monde sidéré l’avènement de la tyrannie.

 Le Système ne se cache plus, de ce point de vue il ne « ment » plus : il nous impose sa post-vérité et sa trame narrative artificielle en écartant d’un revers de main la réalité visible qui le contredit et que nous sommes sommés de ne plus voir.

Il fait comme si le réel était aboli.

Il fait comme s’il ne restait que les ombres de réalité qu’il a sélectionnées pour nous.

Mais (et c’est ainsi depuis la nuit des temps), le réel est toujours plus fort que la fiction.

Tôt ou tard, ceux qui le nient sont condamnés à le subir.

Aussi, très probablement, cette récente avancée du Système à visage découvert, pleine de mépris à l’égard des « inutiles » et des « déplorables », comme si leur opinion, désormais, ne comptait plus, va inévitablement engendrer une résistance accrue, qui dépassera les franges étroites des milieux patriotes réfractaires.

Le Système est une construction à la fois intellectuelle (la philosophie des Lumières), politique (la période révolutionnaire), sociale (la IIIe République), sociétale (la postmodernité) qui, dans tous les domaines, donne une puissance extraordinaire à la petite caste oligarchique qui le conduit.

Pour son plus grand bénéfice, cette caste mondiale a épousé les idéaux philosophistes et révolutionnaires, afin de déconstruire l’ordre social traditionnel, qui limitait sa puissance, et reconstruire un nouvel ordre social, qui multiplie sa puissance.

Le Système substitue ainsi un ordre social fondé sur l’individu esseulé, ordre que l’oligarchie pourra aisément contrôler, à l’ordre social traditionnel fondé sur des groupes d’identité incontrôlables.

Il faut montrer que le Système a été construit par l’oligarchie, pour l’oligarchie. Il faut montrer que le Système ne repose sur rien, si ce n’est du vent, des préjugés, des croyances, des idées simplistes, sans oublier bien sûr des esclaves et des larbins.

Le Système vient de franchir une nouvelle étape. Il pense avoir vaincu les peuples et désormais ne se cache plus derrière des paravents foireux. Il avance à visage découvert. Il ment effrontément sans même se donner la peine de cacher ses mensonges. Il pense avoir gagné.

L’avenir dira si c’est une erreur.

 Extraits d’un article de Antonin Campana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *