«

»

Sep 15

La faille

En réalité, la seule précision-prévision du rapport de la DB qui nous parait intéressante, par ce qu’elle dit de la confiance des élites (dont font partie ces experts-DB) dans l’avenir technologique (du technologisme), c’est l’incertitude qu’elle avoue quant à l’avenir des technologies.

Pourtant les promoteurs nous disent constamment qu’elles sont destinées à changer l’homme, le cosmos, le monde, Dieu éventuellement (voir le transhumanisme et tout ce qu’il nous annonce); eh bien le rapport envisage que cela puisse également et tout simplement se terminer ‘en bulle’ :

« Enfin, les dix prochaines années montreront si la hausse exponentielle de la valeur des entreprises technologiques en valait la peine. Elles vont soit déclencher une révolution technologique, soit être la deuxième bulle Internet. »

Cette observation rattrape toutes les autres en nous découvrant implicitement un aveu de taille, et qui est certainement une nouveauté importante.

 Elle ne nous dit rien de moins que l’extraordinaire pression exercée par les lobbies et les diverses capacités d’influences du technologisme sur les dirigeants et les financiers est désormais insuffisante à emporter une adhésion aveugle et sans condition.

 Il s’agit là d’une révélation qui, à notre sens, est imputable indirectement à l’effet de la crise du Covid19 ; c’est-à-dire la crise des médecines, des laboratoires, etc., de tout ce qui est technologie (scientifique) dans un domaine donné (sanitaire), et qui s’avère impuissant, aussi bien mécaniquement que psychologiquement, à s’affirmer face à un processus ‘naturel’ (qu’il soit ou non d’origine ‘naturelle’, l’essentiel étant d’admettre que le processus, lui, l’est).

Cette dernière faille, accompagnant un rapport qui fait état de si grandes faiblesses et de si terribles reculs (déroute de la globalisation, crise des USA, effondrement des structures de l’ordre international), nous donne une précision que nous jugerons fort précieuse.

Elle nous dit finalement combien la classe dirigeante dans son sens le plus large, celle qui se trouve au service du Système et qui justifiait avec un grand brio la poursuite des stratégies suivies tout en profitant des privilèges afférents à cette position, se révèle désormais être dans un état de défiance et de pessimisme extrêmement grand, malgré tous les complots qu’on prête à ses opérateurs pour expliquer qu’ils dirigent la manœuvre de main de maître.

Extraits d’un article de RT-com sur le blogalupus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *