«

»

Juin 03

Clair obscur

Ne pas regarder le présent à la lumière du passé mais comprendre que nous sommes déjà rentrés non pas  dans un nouveau cycle mais dans une nouvelle ère et que nous vivons les soubresauts d’un monde finissant sans pour autant percevoir clairement les fondations de celui qui arrive.

C’est pourquoi décliniste comme collapsologue ont plus vertu à détester l’homme que vice à l’aimer !

C’est pourquoi je me considère comme un exégète qui voit dans la culture post-moderne un formidable vivier où les spectres de la Tradition, malmenés par des siècles de scientisme, sont revenus à la vie !

Effectivement ce n’est pas très tendance mais cela a le mérite d’aider à y voir clair ……..

…obscur !

 

Bruno Bertez

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *