«

»

Nov 13

Banques

Vous avez dit mondialisation ?

Pressées d’améliorer leur ratio, les banques européennes restreignent leurs crédits

  Les banques européennes détiennent dans les 42.000 milliards d’euros d’actifs (soit plus de 11.000 milliards de risque de crédit chez 90 des plus grandes banques), et les analystes de JPMorgan estiment qu’elles pourraient rétrécir leur bilan de 2.000 milliards d’euros, soit 4,7% des actifs. D’autres analystes visent un montant proche des 3.000 milliards d’euros.

 Ce mouvement de recul pourrait s’abriter derrière des considérations proprement nationales. Commerzbank a ainsi déclaré qu’elle refuserait tout prêt qui n’aide pas l’Allemagne ou la Pologne.

« Les banques européennes vendent leur exposition à des crédits non européens, ça crée des tensions et il y a un effet de propagation », dit un banquier d’investissement d’un établissement de Wall Street.

Les banques de la zone euro détiennent plus de 6.000 milliards d’actifs en dehors de la région, dont 1.800 milliards aux Etats-Unis et 1.000 milliards en Europe de l’Est, selon des analystes de Nomura.

Cela veut dire par exemple que les banques espagnoles réduiraient leurs prêts au Brésil et au Mexique et que les banques françaises, italiennes et allemandes feraient de même en Europe orientale.

Le banquier d’investissement explique que BNP Paribas et Société générale ont déjà sensiblement réduit leur exposition à la Russie.

 

L’express

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.