«

»

Jan 07

Les livres

 

« Les livres étaient le remède parfait : les livres vivement humains, qui forcent sur la conscience les problèmes, les plaisirs, les occupations, l’importance et l’urgence de la vie ;

les livres qui font sourire ou éveillent un tempérament héroïque, qui excitent ou consolent ;

les livres les plus profonds, qui observent la grande complexité de ce jeu de conséquence autour duquel nous sommes tous assis. »

Robert Louis Stevenson, Old Mortality

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.