«

»

Avr 19

Le Marché

http://dai.ly/HTzp24

 

Bon, ben le monsieur il dit ce que l’on sait. Il parle vrai. Le mur – ou l’abîme – qui se présente régulièrement sur la piste de vitesse, il ne veut pas en entendre parler, mais ce serait injuste de dire qu’il est le seul.

Au fond, ces propos sont une simple confirmation. Je ne vois pas ce qu’il y a de scandaleux à énoncer la vérité. Quand M. Jorion nous explique que la situation est bien celle-là, nous ne sommes pas scandalisés. Parce que M. Jorion a des propositions pour changer la donne, on est bien d’accord. Toute la différence est là.

Le constat est simple, et il est connu depuis des décennies, au moins. Des propositions concrètes, il y en a sur ce blog, Il y en a ailleurs, il y en a partout ou presque (Friot, Lordon, Jorion, etc.).

 Je me sens assez impuissant, mais à part parler autour de soi de ces propositions, d’amener le plus de monde possible à voir un peu autrement (et non pas à rêver un monde paradisiaque…), échanger des propos, réfléchir, tenter de penser, à part cela, je ne vois pas l’utilité de monter sur ses grands chevaux face à ce discours, scandaleux, certes, mais sans surprise aucune.

On le connaît. C’est bien de pouvoir l’entendre, mais ce n’est qu’un visage.

 

 Commentaire de la vidéo sur le blog de Paul Jorion    www.pauljorion.com
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.