«

»

Mar 02

La bonne blague

[ De qui se moque t’on ?] -alpha.b

 

‘L’écart entre les marchés boursiers et ce qui se passe dans l’économie réelle est inquiétant’

Les taux de chômage continuent d’augmenter régulièrement au sein de la zone euro. En janvier, le taux de chômage a atteint 10,7%, et le chômage de décembre, qu’on avait de prime abord estimé à 10,4%, ont été finalement de 10,6%, a indiqué Eurostat.

 Selon l’agence européenne de statistiques, 16.9 millions de personnes sont au chômage dans la zone euro, et l’Espagne, avec 23,3% de chômeurs, est le pays où ce problème est le plus préoccupant, tandis que l’Autriche ne déplore que 4% de personnes privées d’emploi. Au sein de l’Europe des 27, on comptait 10,1% de chômeurs en janvier, c’est-à-dire 24,3 millions de personnes.

Cependant, les marchés ont accueilli avec euphorie la nouvelle opération de prêts massifs à bas taux d’intérêt pour les banques. La Banque Centrale Européenne a distribué 530 milliards d’euros de prêts qui ont été accordés à 800 banques européennes. « Malgré l’euphorie que le secteur bancaire a connue suite à l’annonce du programme de prêts de la BCE, l’économie réelle reste très déprimée et le facteur clé reste le taux de chômage, à la fois sur le plan social, mais aussi parce qu’il nuit à la croissance », explique Steen Jakobsen, Economiste en chef à la Saxo Bank.

 « Si vous regardez le taux de chômage de l’Espagne, il a augmenté de 2% en janvier et même celui de l’Italie continue de grimper ; je crains que nous n’ayons pas pris les réformes fondamentales qui sont nécessaires à la croissance. Il y a une différence énorme entre le facteur d’optimisme du marché boursier et ce qui se passe dans l’économie réelle. Car malgré la quantité d’argent que la BCE imprime, il n’y a pas encore eu de réelle amélioration du crédit octroyé aux entreprises ».

D’autres données d’Eurostat indiquent que l’inflation, désormais bien au-delà des objectifs de la BCE de moins de 2% depuis 15 mois d’affilée, continue elle aussi d’augmenter constamment. En février, elle s’est établie à 2.7%, en hausse par rapport à janvier où elle était de 2,6%.

 source Express.be mars12

 

 
 
 
 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *