«

»

Oct 03

Industrie

On dit souvent que la production industrielle ne joue plus un grand rôle dans nos économies.

Je doute de la validité de cette affirmation. Elle découle d’un mode calcul et de pratiques statistiques que l’on peut critiquer. On a l’air de considérer que les services sont autonomes, ce qui est grossièrement faux.

Le PIB basé sur la valeur des ventes finales ne donne qu’une vue trompeuse.

Les données de la production brute, qui représentent les ventes totales et donc les ventes intermédiaires entre secteurs, donnent une bien meilleure appréciation.

Une grande partie de la valeur attribuée aux services, décrite par les bureaux de statistiques comme une valeur ajoutée, représente en réalité une valeur transférée de l’industrie.

Par exemple, toute la valeur attribuée à Facebook et à Google est constituée de revenus publicitaires provenant d’entreprises industrielles.

Ensuite, la valeur attachée au commerce de gros et de détail découle des réductions de prix qui leur sont accordées par les producteurs réels des biens qu’ils distribuent.

Tenant compte de tout cela et en excluant les secteurs gouvernementaux et ceux des ménages, l’industrie produit environ 55% de la valeur de l’économie.

C’est en fait plus élevé en raison de duplications causées par les ventes imputées.

On a parfaitement raison de mettre l’accent sur l’industrie et totalement tort de mettre l’accent sur des facteurs non liés à l’industrie.

Mettre en avant la prédominance des services est une entreprise moderne, idéologique et politicienne.

Cela dit les outils statistiques et théoriques pour aller plus loin dans ce débat, pourtant crucial font défaut, dommage car cela permettrait d’élaborer des politiques économiques plus adéquates et plus efficaces.

Toute la question, pour moi est de savoir où est le réservoir du moteur et ou le carburant doit être versé.

Extraits d’un article de B.Bertez brunobertez.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *