«

»

Juin 16

Historique

Nous avons le sentiment que nous vivons un moment historique. De la même façon que l’Histoire s’est remise en marche avec les évènements géopolitiques, ce que nous avons signalé et diagnostiqué, l’Histoire se remet en marche au plan financier.

Plus tard, les Historiens diront ce qui s’est passé, ils présenteront leurs visions et leurs explications et bien sûr, ce sera trop tard.

Comme nous le disons souvent, l’avenir ne se devine pas, il se construit. S’agissant des intellectuels nous ajoutons, on ne peut prédire l’avenir, tout ce que l’on peut faire, c’est essayer de voir le présent avec les yeux de demain. Et c’est ce que nous nous efforçons de faire.

La période est historique parce que c’est le moment où l’on tente de revenir en arrière sur les mesures qui ont été prises en 2008 et 2009 pour sauver le monde de la Grande Crise Financière et de sa conséquence, la Grande Crise Economique.

La période est historique parce que la situation de la Grèce met les autorités Européennes au pied du mur. Elles doivent choisir.  Choisir, c’est ce qu’elles ont toujours évité de faire. Car les choix ont un coût énorme.

La période est historique parce que cela intervient à un moment ou, au mépris de tous les risques, les marchés financiers sont à des niveaux records, avec des valorisations au double de ce qu’elles sont sur longue période. Le risque de baisse est de 50%.

La période est historique parce que nous sommes en situation de transition entre deux mondes, un monde sous la crainte de la déflation et un monde ou les risques d’inflation sont en train de se réveiller.

La période est historique parce que vous êtes coincés, prisonniers. Les actifs financiers sont à un niveau de prix qui garantit que vous ne serez pas rémunérés pendant 10 ans, mais qu’en même temps toutes les alternatives pour vous protéger ont été une à une fermées, détruites.

La période est historique car les responsables de la conduite des affaires et de tout le reste ont fait disparaître tous les signaux qui en temps normal vous auraient avertis des dangers que vous courez, vous et votre famille.

Non seulement vous êtes orphelins, mais vous êtes trompés.

Extraits d’un article de Bruno Bertez   brunobertez.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.