«

»

Juin 01

Chemins de traverse

[Par une personne qui s’excuse de ne pas avoir de culture ! Alors mieux vaut ne pas en avoir.]-alpha.b

 

 

Mes références sont d’ordre personnel et spirituel .Ces « leçons de vie » ,que j’ai moi-même tirées de mes propres égarements, sont imparables à condition d’être suivies avec conviction et constance ce qui,certes n’est pas simple car cela suppose de se réapproprier son pouvoir personnel,sa souvereineté individuelle (son libre arbitre,sa créativité,son discernement,sa liberté de penser et choisir…).

C’est une invitation à oser le Nouveau.Cela implique de revisiter les pensées racines et les automatismes sur lesquels repose nos réflexions et nos choix.

L’autre est miroir de soi et ,je ne crois pas que le changement de paradigme puisse se faire de façon profonde,durable et saine tant que l’individu n’opère pas une révolution intérieure, en osant une hiérarchie des priorités réfléchie,en éradiquant le mensonge de ses propres fonctionnements,en incarnant le changement que l’on attend des autres….

Toutes les réponses à nos questions existentielles sont en nous sauf que cette connection intérieure a été sabotée par une société,un système,une élite qui,pour leur seule survie,ne souhaitent pas notre éveil ,préférant nous garder prisionniers du doute et de la peur,en mode réaction (et non création,selon la loi des uns contre les autres ,croire qu’il faut que l’un perde pour que l’autre gagne,compétition,rentabilité…autant d’absurdités insensées et indignes qui manquent totalement de respect pour l’humain et la vie en général ).

On nous vend de la sécurité,de l’assurance sur demain.On nous fiche,on nous dirige,on nous impose….On nous trimballe entre un hier à expier et un demain à craindre .On nous vole ainsi à la seule réalité qui soit : la vérité de ce qui est Présent !

Il s’agit de reprendre possession de notre jardin intérieur,d’y arracher les mauvaises herbes que sont ,par exemple, nos petits mensonges ou nos grandes lâchetés.

Il s’agit de retrouver notre honnêteté,notre authenticité,notre intégrité afin que ce monde intérieur retrouve sérénité, clarté,tranquilité d’esprit…Alors seulement,ces bienfaits pourront tout naturellement transparaître et diffuser La Paix que chacun appelle de ses voeux.

Il y a pour moi deux façons d’aborder la vie : celle de la peur ou celle e l’amour ,celle de la réaction ou celle de la création…

Jusqu’à la trentaine environ,j’ai laissé l’extérieur guider ma trajectoire.Par peur (de déplaire,d’être rejettée,mal aimée,abandonnée…)j’ai obéis à la pression extérieure m’appliquant à essayer d’être ce que les autres semblaient attendre de moi.Cela a produit dans ma vie des satisfictions et autres plaisirs,tous éphémères et tous suivis de cuisantes désillusions, rien qui ne dure et offre le « confort » d’une base stable et solide.

Peu à peu ,au lieu de rendre l’autre,les autres coupables de mes malheurs et responsables de mes bonheurs,j’ai tourné mon regard à l’intérieur et vu à quel point tout ce que je repprochais à l’extérieur existait (de façon plus ou moins intense)en moi.De là,plus question de se défiler !

J’ai donc entamé cet inlassable « travail intérieur »,renoncé (autant que faire se peut !) aux jugements,refusé de pratiquer le mensonge,osé la désapprobation et libéré mon individualité du carcan des pressions extérieures.
En m’appliquant à aligner pensée-parole-action,je me suis,en quelque sorte mise à nue et cette nudité nouvelle et intimidante n’a pas suscité les rejets que j’appréhendais !

Au-delà du paraître et de l’avoir,nous sommes identiques.Les similitudes ainsi reconnues permettent l’empathie,le rapprochement,l’écoute et le partage.Nous réalisons que donner n’est pas perdre mais témoignage d’avoir,nous dépassons le sentiment de manque et d’absence que le système entretient pour nous garder dans son joug (de bons consommateurs avides,dépendants et craintifs),nous réalisons qu’une autre voie est possible et nous avons une soif grandissante de grandir !

Il y aurait tant et tant à dire,à vivre,tant à dépasser pour parvenir à l’harmonie que nos coeurs appellent ! Le chemin est sans fin,c’est un voyage sans distance qui nécessite des remises en questions et des crises salutaires mais je peux témoigner que la paix intérieure qu’on y gagne n’a pas d’égal dans la seule matière.

Quelle plus grande mission d’incarnation que cette manifestation d’un Soi que l’on choisit en conscience !

Ces crises majeures (économiques,écologiques…)sont l’expression d’une perte d’identité.Si nous ne savons pas qui nous sommes comment saisir où nous allons ?!

Si,socialement parlant,mon parcours n’est pas exemplaire,je travaille à ne pas louper ma sortie : le coeur léger et la conscience tranquille d’avoir simplement fait de mon mieux et porté humblement ma petite pierre à la naissance d’une humanité digne de ce nom,qui a retrouvé sa place au sein du cosmos et assume la responsabilité de son pouvoir créatif individuel pour l’évolution collective.

Nous avons été induits en erreur par le système concernant nos origines,notre histoire et notre devenir.Le temps est venu de s’affranchir de cette suicidaire dépendance et d’oser cette mise à nue qui rétablit notre identité originelle, l’égalité,la justice et nous assure sagesse,paix et plaisir de créer,de grandir,d’évoluer.

Cette réponse reste incomplète mais je peux témoigner que cette orientation est non seulement possible mais urgemment souhaitable si nous voulons éviter de sombrer totalement dans les effets nocifs de nos inconséquences passées.

Ce saut évolutif n’est pas à remettre entre les mains d’un pouvoir extérieur.Il est à opérer en son centre pour être diffusé.Transcender nos ombres intérieures par la claire lumière de ces vérités afin que le monde lui-même retrouve ses couleurs,sa dignité et son humanité…

En espérant que ce récit répondra mieux à vos interrogations,je vous remercie pour l’intérêt que vous voudrez bien porter à ce modeste témoignage et,… toutes mes excuses pour sa longueur…!

Commentaire d’un article sur le blog de Paul Jorion www.pauljorion.com

 

1 ping

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.