«

»

Sep 16

Anniversaire

 

C’est l’anniversaire de la chute de Lehman. L’intoxication et les autocongratulations battent leur plein. On fait assaut de mensonges et d’inepties dans le monde des responsables de la conduite des affaires. On a surmonté la crise, nous sommes revenus dans le meilleur des mondes. La preuve, les marchés d’actions sont au plus haut!

La Banque de Règlements internationaux, la BRI,  choisit ce moment pour lancer un pavé dans la mare:

« Les excès globaux du crédit sont pires que ce qu’ils étaient avant Lehman , il y a 5 ans ».

Plus grave, selon Claude Borio, chef de la recherche à la BRI,

 « Personne ne sait jusqu’où le cout des emprunts dans le monde peut monter, jusqu’où les taux peuvent monter quand la Fed va resserrer sa politique monétaire. On ne sait même pas si les marchés resteront ordonnés

L’ancien chef économiste de la même BRI, William White., maintenant Chairman de l’OCDE Economic Development Review Committe, interrogé par The Telegraph surenchérit:

«Tout cela me rappelle 2007, mais en pire ». « Tous les déséquilibres que l’on a connu avant 2008 sont là, on les retrouve de la même façon »… « La masse des dettes publiques et privées rapportée au GDP des pays avancés est 30% supérieure à ce qu’elle était alors »… « Et maintenant, nous avons ajouté un nouveau problème qui n’existait pas alors, avec les bulles qui éclatent chez les émergents avec la fin du boom qui se termine en bust ».

Pour couronner le tout voici sa conclusion:

« Les 5 ans ont été gâchés, perdus, le système global est encore plus dangereux et les bouées de sauvetages sont épuisées »… «  Le pilote des taux dans le monde, ce sont les Etats-Unis,  si ils montent là-bas, ils monteront partout. Le déclencheur pourrait être le « tapering », mais beaucoup d’autres choses peuvent déclencher  la hausse des taux. Je suis très inquiet de la situation au Japon si les Abenomics tournaient mal ; l’Europe reste très vulnérable aux chocs extérieurs ».

 

Extraits d’un article de Bruno Bertez      www.leblogalupus.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *